Accueil - Journées québécoises de la solidarité interantionale (JQSI) - Association québécoise des organismes de coopération interantionale (AQOCI)

Appel de textes : Revue Caminando


Dernier ajout : 11 septembre 2020, par Comité pour les droits humains en Amérique latine (CDHAL)

Appel de textes : Revue Caminando, vol. 35, 2021
26 août 2020

CDHAL
La situation des droits humains pendant et après la pandémie de la Covid-19

Date de tombée : 23 octobre 2020

Présentation de la revue

Caminando est une revue de réflexion et d’engagement qui diffuse depuis 1980 une information alternative sur les luttes sociales et les droits humains en Amérique latine. Caminando publie des articles portant un regard critique sur les grands enjeux qui animent la vie sociopolitique latino-américaine et sur les luttes pour la défense des droits et pour l’autodétermination menées en Amérique latine, mais aussi Québec et au Canada. La revue publie également des récits et des poèmes, de même que des illustrations et photographies portant sur les thématiques abordées dans chaque numéro. Caminando paraît deux fois l’an en français en format papier. Les articles sont également publiés en version électronique dans leur langue d’origine. Les textes des éditions antérieures sont aussi accessibles en ligne. caminando.ca

La revue est publiée par le Comité pour les droits humains en Amérique latine (CDHAL), une organisation de solidarité qui travaille à la défense et à la promotion des droits humains en réciprocité avec les mouvements sociaux et les communautés d’Amérique latine, dans la lutte en faveur d’une justice sociale, environnementale, économique et culturelle. www.cdhal.org

Prochaine édition de Caminando

Durant la pandémie, de nombreux pays ont été marqués par une augmentation notable des violations de droits humains commises principalement par les autorités et les entreprises, dont de nombreuses en Amérique latine sont de propriété canadienne. Tout au long de cette période, les inégalités ont été fortement exacerbées et ce sont les personnes et les communautés les plus vulnérables qui ont été les plus durement touchées. D’une part, malgré les recommandations sanitaires mises en place pour faire face à la Covid-19, les projets miniers n’ont pas été concernés par le confinement et bien que de nombreuses personnes, communautés et organisations aient exprimé leur opposition, leurs activités n’ont pas été mises sur pause, mettant en danger les populations. Cette période a aussi laissé entrevoir une diminution de la surveillance et la récurrence d’une non-application des législations environnementales. D’autre part, le choc entraîné par la pandémie à l’échelle mondiale laisse présager une sortie de crise qui accentuera la financiarisation de l’économie et le pouvoir des transnationales au détriment des droits sociaux et environnementaux des communautés.

Ce volume de Caminando, dont un premier numéro est prévu en janvier 2021 et un second en juin 2021, permettra de donner la parole aux personnes et communautés directement affectées par la crise afin de faire entendre leurs analyses et expériences. Il permettra de construire une compréhension alternative, critique, inclusive et émancipatrice de l’actualité.

La prochaine édition de Caminando vise ainsi à  :

– Mettre en lumière les différentes luttes menées par les défenseurs.euses environnementaux et sociaux, et la manière dont on les réprime et les violente pour les faire taire ;

– Mettre de l’avant les violations de droits humains qui ont eu lieu durant la pandémie, afin de lutter contre leur impunité (participation politique, justice environnementale, liberté d’expression et circulation, etc.) ;

– Mettre en valeur des analyses s’inscrivant dans une approche décoloniale et tenant compte de l’intersection des oppressions, notamment les dimensions de genre et de racialisation ;

– Contribuer à la réflexion sur la période de crise sanitaire et sur la transition post-pandémie souhaitée ;

– Mettre en lumière la façon dont les politiques néolibérales extractivistes canadiennes se réaffirment malgré la crise sanitaire et génèrent des inégalités socio-économiques à travers les continents ;

– Rassembler une diversité de types de textes (analyses, témoignages, poésie) pour rendre compte des problématiques abordées de façon holistique et offrir un espace aux différentes formes d’expression issues des mouvements sociaux.

Division des numéros

Le volume 35 de Caminando sera composé de deux numéros dont les thématiques sont les suivantes :

– Un premier numéro portera sur les analyses et expériences pendant la crise sanitaire, c’est-à-dire les violations des droits humains, témoignages, expériences et analyses sur ce qui s’est passé durant la crise ;

– Un second numéro portera sur la transition post-pandémie, notamment en ce qui a trait à la relance de l’économie, les projets extractifs, aux réflexions sur le modèle post- pandémie.

Thématiques suggérées

Vos contributions pourraient aborder, à titre d’exemple, les thèmes suivants :

– Des témoignages, analyses et expériences de personnes ou de groupes ayant été affectés durant la pandémie de la Covid-19 par des mégaprojets ou les activités d’entreprises extractives ;

– Des points de vue et paroles de défenseur.e.s de droits humains et/ou environnementaux, des membres de communautés marginalisées, de personnes migrantes, entre autres ;

– Des analyses ou témoignages sur l’augmentation de la militarisation, les mesures étatiques de confinement, de couvre-feu ou d’état d’urgence, les règles exceptionnelles mises en place et vigilées par la police et l’armée ;

– Les violations des normes et traités internationaux au nom de la crise sanitaire ;

– Une analyse critique de la réponse politique des gouvernements face à la crise sanitaire ;

– Les assassinats, arrestations et répression qui se sont poursuivies durant la crise ;

– La situation des prisonniers.ères politiques et des personnes migrant.e.s ;

– Analyses sur la situation des sociétés minières et les gouvernements et l’utilisation de la crise pour obtenir un changement de réglementation en faveur des industries et au détriment des personnes et de l’environnement ;

– Des réflexions et analyses sur la transition et le modèle post-pandémie à construire

Types de textes

Les contributions peuvent prendre différentes formes : articles d’analyse, comptes rendus d’expériences, entretiens, récits, témoignages, poésie (voir les Directives de publication ci- jointes pour les spécifications relatives au format des textes).

Procédures éditoriales

Processus de traitement des textes

Réception des textes

Les articles sont tout d’abord lus par la personne responsable de la coordination de Caminando avant d’être assignés à un membre du comité éditorial, selon le champ de spécialisation ou la langue maternelle. Ceux-ci ont comme responsabilité de réviser les articles, en tenant compte de l’analyse et du positionnement critique, de la structure et de la lisibilité (voir les critères ci-dessous).

Les articles doivent respecter les objectifs, valeurs et thème de Caminando, tout en assurant une variété d’opinions et d’analyses. Dans le cas contraire, des modifications pourraient être demandées à l’auteur ou l’autrice de l’article. Le comité éditorial se réserve le droit de refuser un article qui ne respecte pas les critères énoncés.

Traduction et révision des textes

Suite à leur révision par le comité éditorial, les articles sont traduits par un ou une traductrice bénévole. Ensuite, la traduction est révisée par une personne réviseure bénévole avant d’être finalement révisée par la personne coordonnatrice de Caminando.

Critères recherchés :

1. Les propos de l’article comprennent une perspective critique

2. En fonction du type de texte, les propos sont appuyés par une documentation pertinente
3. Le texte est structuré de façon à favoriser la lisibilité (logique, clarté, concision)

Date de tombée

Si vous souhaitez contribuer au prochain volume de Caminando, veuillez nous faire parvenir d’ici le 20 septembre 2020 le titre provisoire et un court résumé de votre texte à l’adresse suivante : caminando@cdhal.org.

Pour le numéro de janvier 2021 : les textes complets devront être reçus au plus tard le 23 octobre 2020.

Pour le numéro de juin 2021 : les textes complets devront être reçus au plus tard le 26 février 2021. Nous vous invitons toutefois à soumettre votre article lorsqu’il est prêt.


Journées québécoises de la solidarité interantionale (JQSI) - Association québécoise des organismes de coopération interantionale (AQOCI)

CE SONT 10 JOURS : Pour participer à des activités, des rencontres et des échanges dans tout le Québec ! Pour mieux comprendre les enjeux de notre planète et pour découvrir comment s’engager en faveur d’un monde plus juste et plus équitable ! Pour découvrir les organismes québécois qui se mobilisent au quotidien dans douze régions du Québec !

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmploisDroits des femmes et égalité des genresConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde Repères - 40 ans de solidarité L’Éducation à la citoyenneté mondiale Objectifs de développement durable (ODD)