Bannière JQSI 2021

Construisons un monde plus juste et solidaire avec les jeunes d’ici et d’ailleurs

Jeudi 25 novembre 13:30-15:00
Virtuel

Panel de discussion virtuel du CRÉDIL et de la TCJSI avec des jeunes de différents parcours et horizons.

ESPANOL MAS ABAJO

Lien d’inscription : https://us02web.zoom.us/meeting/register/tZMvceyhrzgtHtGWVGQXxhUilejCnZtkLhot

Dans le cadre des Journées québécoises de la solidarité internationale (JQSI), le CRÉDIL et la Table de concertation jeunesse en solidarité internationale (TCJSI) de l’AQOCI organisent l’événement virtuel et interactif « Construisons un monde plus juste et solidaire, avec les jeunes d’ici et d’ailleurs ».

Au début, nous découvrirons les projets de participation de 4 jeunes de différents parcours et horizons. Ensuite, nous ouvrirons un dialogue auquel vous pourrez participer de manière interactive afin de mettre en valeur, ensemble, l’importance de l’implication jeunesse pour la construction d’un monde plus juste et solidaire.

Nos invité-e-s :

  • Ana Martin Nuñez (Pérou) - Étudiante en anthropologie sociale et jeune engagée d’Ayacucho, au Pérou.
  • Danielle Kamtié (Cameroun et Canada) - Vice-Présidente du Parlement Mondial de la Jeunesse pour l’Eau.
  • Martial Stanislas Towou (Bénin) - Président de l’ONG Jedafem. Jeune leader du programme Jeunes leaders d’Activer le changement Canada 2020.
  • Evrad Dikilembaye (République centrafricaine) - Membre du comité des jeunes de Joliette pour le Projet Orion de Motivaction Jeunesse.

Voir les biographies des invités plus bas.

Événement Facebook : https://fb.me/e/1N8HgRrry
#JQSI2021 #TransformonsLeMonde

*******
Construyamos un mundo más justo y solidario con los jóvenes de aquí y de otros horizontes
25 de noviembre de 2021
13:30pm a las 15:00pm (Hora del Este)

Inscripciones : https://us02web.zoom.us/meeting/register/tZMvceyhrzgtHtGWVGQXxhUilejCnZtkLhot

En el marco de las « Journées québécoises de la Solidarité internationale (JQSI) », el CRÉDIL y la “Table de concertation jeunesse en Solidarité internationale (TCJSI)” del AQOCI, organizan el evento virtual e interactivo “Construyamos un mundo más justo y solidario con los jóvenes de aquí y de otros horizontes.

En un inicio, descubriremos los proyectos de participación de 4 jóvenes de diferentes orígenes y antecedentes. Posteriormente, abriremos un diálogo en el que podrás participar de manera interactiva con el fin de que subrayemos, juntos, la importancia del rol de los jóvenes en la construcción de un mundo más justo y solidario.

Nuestras invitadas e invitados :

  • Ana Martin Núñez (Perú) – Estudiante en antropología social y joven voluntaria de Ayacucho, Perú.
  • Danielle Kamtié (Camerún y Canadá) – Vicepresidente del Parlamento mundial de la Juventud por el Agua.
  • Martial Stanislas Towou (Benin) – Presidente de la ONG Jedafem. Joven líder del programa Jovenes Lideres del Programa “Activer le changement” Canada 2020.
  • Evrad Dikilembaye (République centrafricaine) – Miembro del comité de jóvenes de Joliette para el proyecto Orion de “Motivaction Jeunesse”.

Evento Facebook : https://fb.me/e/1N8HgRrry

*******

Notes biographiques de nos invité-e-s

Martial Stanislas (Bénin)
Phrase inspirante : La RESPONSABILITÉ est le PRIX de la GRANDEUR

Martial Stanislas Towou a d’abord eu l’occasion de travailler pour une ONG locale, où il a participé à des campagnes de sensibilisation du public contre les mariages d’enfants et la violence envers les femmes et les filles. Inspiré par l’inauguration de la Semaine de l’action bénévole au Bénin en 2017, organisée par Action bénévole du Bénin – International, une organisation basée au Québec, Martial a décidé de promouvoir les bienfaits du bénévolat au Bénin. Par l’intermédiaire de Facebook, il a mobilisé d’autres jeunes béninois.es et a parlé de l’importance de redonner à sa communauté. Son approche novatrice a attiré l’attention du président de l’Action bénévole du Bénin – International, qui lui a proposé de rejoindre son organisation à titre de bénévole. Cette prise de contact a été un autre événement déterminant pour Martial.

En 2020, Martial a été sélectionné comme Jeune leader par Activer le changement, avec le soutien d’Action bénévole du Bénin – International comme PMO partenaire. Dans le cadre du Programme Jeunes Leaders, Martial a su transmettre sa passion pour les causes qui lui sont chères et s’est dit particulièrement inspiré par les Objectifs de développement durable (ODD). Il a organisé quatre rencontres en personne et en ligne avec 49 participant-e-s du Bénin et du Canada et a lancé une campagne sur Twitter qui a généré 297 interactions et 6000 impressions. Grâce aux rencontres faites durant ces activités, Martial a créé un groupe de jeunes au Bénin afin de développer un programme appuyant l’agriculture à petite échelle et génératrice de revenus pour les femmes en région rurale, notamment les mères en situation précaire et les filles non scolarisées.

Pour en savoir plus : https://icn-rcc.ca/fr/martial-stanislas-towou-et-son-grand-reve/

Danielle Kamtié (Canada)
Phrase inspirante : “La solidarité internationale, c’est également l’affaire des jeunes, qui bâtissent tous ensemble un monde plus équitable dans lequel ils aimeraient vivre.”

Danielle Kamtié poursuit présentement ses études à la maîtrise en gestion de l’action humanitaire et du développement international à l’Université Laval. Elle a également été membre de la délégation de l’UQO à la Simulation des Nations Unies à l’hiver 2019 et est présentement Vice-Présidente du Parlement Mondial de la Jeunesse pour l’Eau. Danielle Kamtié est née et a grandi au Cameroun avant de déménager avec sa famille au Canada. En tant que jeune femme africaine, Danielle Kamtié a à cœur l’inclusion et l’empowerment des jeunes femmes venant de cette région qui sont encore très effacées dans le domaine de l’eau, pour créer une représentation équitable au sein de l’organisation et dans le domaine de l’eau.

Son rôle en tant que VP du Parlement mondial de la jeunesse pour l’eau (PMJE) 2021 sera d’être à l’écoute des jeunes et de répondre à leurs intérêts.

« Le réseau est très vaste, et les jeunes viennent des quatre coins de la planète. En tant que leaders de demain, je dois m’assurer que leur voix soient comprises et prises en compte, tant au niveau local qu’au niveau international. Comme dans les bureaux des Nations Unies par exemple, et qu’ils y puissent raconter leur histoire. Je dois suivre les jeunes et leurs projets de près, travailler et bâtir une relation solide avec eux, leur donner des moyens concrets pour la mise en place des actions concrètes, telles que la création des groupes de travail, des parlements nationaux ou régionaux, l’organisation d’évènements internationaux pour qu’ils puissent se rencontrer, créer des relations et bien d’autres encore. »

https://uqo.ca/nouvelles/42891

Evrad Dikilembaye (Centrafrique/ Réside à Joliette)
Phrase inspirante : « Ne jamais baisser les bras »

Né en République centrafricaine, Evrad a passé ses premières années dans ce pays. Dès l’âge de trois ans, il devra quitter son pays et fuir sa nation natale déchirée par plusieurs conflits religieux et coups d’État entre autres pour se réfugier au Tchad. Ayant vécu toute son enfance et partie de son adolescence dans le Camp d’AMBOKO au sud du Tchad, Evrad a traversé de dures épreuves pour soutenir sa famille, aller à l’école et apprendre à comprendre le milieu dans lequel il a dû grandir.

Suite à un long séjour de 13 ans dans le camp de réfugiés, la famille a reçu une réponse positive pour vivre un processus de réinstallation. En février 2016, Evrad et sa famille ont quitté la capitale du Tchad pour se rendre à leur nouveau pays d’accueil le Canada.

C’est à Joliette dans Lanaudière que Evrad et sa famille recommencent leur nouveau chapitre de vie. Âgé de 16 ans en 2016, il fréquente l’école Thérèse-Martin où il a suivi des cours de francisation et s’est impliqué dans différents projets sportifs de son école. Cette volonté d’engagement a facilité son processus d’intégration et de socialisation au sein de l’école.
Ayant à cœur l’importance de sensibiliser les gens aux réalités des personnes réfugiées comme lui, en 2018 dans le cadre d’un cours de français, lui est venu l’idée de partager son vécu. C’est ainsi que Evrad décide d’écrire un livre, de raconter son histoire de vie ayant été bouleversée par la migration forcée. Avec l’aide d’une bénévole impliquée au sein du CREDIL Evrad rédige son histoire et la partage à la population lanaudoise avec l’objectif de sensibiliser la société d’accueil aux enjeux des migrations, aux enjeux d’intégration des nouveaux arrivants à la société québécoise et de nous inviter à apprécier la diversité et le dialogue interculturel.

Son implication la plus récente est sa participation dans le comité de jeunes du Projet Orion, projet chapeauté par Motivaction jeunesse. Lors de de cette implication, il a pu travailler et échanger avec de jeunes réfugiés des toutes les régions d’accueil de Québec. Dans le cadre des projets réalisés avec les jeunes d’Orion, Evrad participe à la production d’un mini-documentaire intitulé « Québec Terre de réfuge » produit en 2021.

Ana Martin Nunez Arotoma (Pérou)
Phrase inspirante : « Les personnes engagées dans différentes causes sont des personnes qui partagent un même et seul objectif celui de faire partie du changement qu’on veut voir dans le monde. Bien que cela soit un peu utopique, y penser nous encourage à continuer à miser sur un meilleur futur pour notre région et notre communauté. »

Ana Martin est diplômée en anthropologie sociale avec une spécialité en études de genre, études urbaines et études des communautés andines et amazoniennes.

Depuis plusieurs années et pendant ses études universitaires, Ana a participé à différentes causes en tant que bénévole pour soutenir sa région. Lors des premières années d’université jusqu’au aujourd’hui, Ana a fait partie de Magis Ayacucho, une organisation de jeunes volontaires qui est chargée de soutenir et d’accompagner les personnes âgées en état d’exclusion sociale, en les aidant à se former à l’éducation de base.

Plus tard, elle s’est impliquée comme volontaire dans l’organisation Hatun Sacha dont les principales missions sont le respect de l’environnement et la coexistence harmonieuse entre la nature et l’homme. C’est avec cette organisation qu’elle pu vivre une expérience de solidarité internationale dans le cadre des Forums internationaux pour les jeunes du CRÉDIL où elle a participé avec près de 40 jeunes de Pérou, de Bolivie, de Togo et de Québec dans un travail de réflexion et d’échange à propos de certains enjeux de solidarité internationale tels que l’égalité homme-femme, les changements climatiques et à propos des Objectifs de développement durable (ODD).

Elle réalise actuellement un stage au Centro Loyola Ayacucho dans le bureau de prévention et attention jeunesse. Au sein de cette organisation, elle travaille auprès des jeunes de la région d’Ayacucho en état d’exclusion sociale. Elle donne des ateliers et des formations personnalisées sur le développement, l’épanouissement personnel et la participation citoyenne des jeunes.

Étant toujours concernée par le bien-être de sa communauté, Ana s’est sentie toujours motivée à participer à différents causes et projets sociaux pour contribuer activement à créer des changements positifs et durables pour tous les membres de sa communauté.

Partager sur :  


Informez-vous en vous inscrivant à l’infolettre de l’AQOCI

Journées québécoises de la solidarité internationale (JQSI)
Ministère des relations internationales (MRI)
Association québéboises des organismes de coopération internationale (AQOCI)

1001, rue Sherbrooke Est, bur. 540
Montréal (Québec) H2L 1L3
Tél. : 514 871-1086
aqoci@aqoci.qc.ca