Bannière JQSI 2020

En 2019, parmi les 79,5 millions de personnes déracinées à travers le monde – soit celles qui ont été forcées de quitter leur foyer - 40% étaient des enfants

VRAI C’est une tendance qui continue tristement d’augmenter, d’année en année. Arrivés à destination, des enfants peuvent vivre un choc post-traumatique se traduisant par le syndrome de la résignation, une sorte de coma de détresse.

Parmi les familles qui souhaitent trouver refuge, certaines n’ont pas les moyens de partir toutes ensemble et font le choix déchirant de donner la chance à leurs enfants en priorité. Plusieurs vivent l’expérience traumatisante de la vie dans la rue. Des enfants mineurs ne possédant pas les papiers prouvant leur âge risquent d’être traités, par les autorités, comme des personnes majeures, qui peuvent les emprisonner ou les expulser.

Et nombreux sont ceux et celles qui grandissent dans un camp de réfugiés – une enfance pas facile, mais qui peut aussi être remplie de joie : découvrez l’histoire de Moses Nkurunziza dans la capsule vidéo produite par l’AQOCI www.youtube.com/aqoci

Sources : https://www.unhcr.org/fr/apercu-statistique.html | https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1085844/syndrome-resignation-maladie-enfants-suede-refugies-migrants | https://www.liberation.fr/planete/2017/01/18/10-000-enfants-migrants-disparus-en-europe-des-ong-alertent_1542331 | https://www.unhcr.org/fr/personnes-deplacees-internes.html

Partager sur :  


Informez-vous en vous inscrivant à l’infolettre de l’AQOCI

Journées québécoises de la solidarité internationale (JQSI)
Ministère des relations internationales (MRI)
Association québéboises des organismes de coopération internationale (AQOCI)

1001, rue Sherbrooke Est, bur. 540
Montréal (Québec) H2L 1L3
Tél. : 514 871-1086
aqoci@aqoci.qc.ca