Bannière JQSI 2021

En septembre 2021, seulement 2 % de la population des pays à faible revenu avait reçu au moins une dose de vaccin, contre 65 % dans les pays à revenu élevé.

VRAI. Actuellement, il est prévu de terminer la vaccination des populations de l’Afrique et de l’Amérique latine en 2023 ou en 2024, alors que les vaccins sont déjà offerts en quantité suffisante presque partout en Occident.

Le refus des pays occidentaux de libérer les brevets des vaccins, alors qu’ils en ont légalement le droit en vertu des règles internationales, est en grande partie responsable de ce retard. Cette vaccination plus tardive aura des impacts humains considérables et des impacts sur la reprise économique des pays touchés.

Sources :
Stephen Brown. Blogue Un seul monde. COVID-19 : Apartheid vaccinal et échec de la coopération internationale ;
Programme des Nations Unies pour le développement. Pour mettre fin à la COVID-19, nous devons mettre fin à la discrimination et à l’inégalité. ;
Berthaud-Clair, S. Le Monde. L’Afrique face au COVID-19 : les Européens vivement critiqués sur le mécanisme Covax. ;
Navas, M. E. BBC News. Vaccins Covid-19 : pourquoi les brevets ne sont-ils pas libérés pour être produits en masse ?

Partager sur :  


Informez-vous en vous inscrivant à l’infolettre de l’AQOCI

Journées québécoises de la solidarité internationale (JQSI)
Ministère des relations internationales (MRI)
Association québéboises des organismes de coopération internationale (AQOCI)

1001, rue Sherbrooke Est, bur. 540
Montréal (Québec) H2L 1L3
Tél. : 514 871-1086
aqoci@aqoci.qc.ca