Bannière JQSI 2020

La majorité des personnes migrantes et réfugiées ont des études universitaires et/ou des expertises professionnelles à partager et qui bénéficient à l’ensemble de la société

VRAI Il existe plusieurs sources statistiques démontrant le taux élevé de diplomation universitaire et de compétences professionnelles des personnes qui migrent au Canada et au Québec. Malheureusement, la non-reconnaissance des diplômes et de l’expérience de travail acquis à l’étranger par les employeurs et les associations professionnelles est source de discrimination systémique à l’encontre de ces personnes.

Quant à savoir si les connaissances et expertises apportées par les personnes migrantes et réfugiées ont un impact positif sur l’ensemble de l’économie : les études les plus poussées conduites à ce jour sur le sujet nous viennent des États-Unis. Les résultats sont clairs : l’arrivée de personnes migrantes provoque un effet positif sur la création d’emplois, accroît la capacité de production du pays, stimule l’investissement et favorise la spécialisation, ce qui à long terme accroît la productivité.

Source : https://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/en/informations/statistics-publications.html | https://www.courrierinternational.com/article/2010/10/14/non-les-immigres-ne-volent-pas-nos-emplois | https://www.lesaffaires.com/blogues/olivier-schmouker/les-immigrants-volent-nos-jobs--vrai-ou-faux/564442

Partager sur :  


Informez-vous en vous inscrivant à l’infolettre de l’AQOCI

Journées québécoises de la solidarité internationale (JQSI)
Ministère des relations internationales (MRI)
Association québéboises des organismes de coopération internationale (AQOCI)

1001, rue Sherbrooke Est, bur. 540
Montréal (Québec) H2L 1L3
Tél. : 514 871-1086
aqoci@aqoci.qc.ca